Enfin! Pouvoir crier : Bye Bye dentier!

Pour bien des québécois et québécoises d’une certaine génération, leur première visite chez le dentiste s’est résumée à l’extraction partielle ou totale de leurs dents. À cause de facteurs économiques et/ou esthétiques mais surtout par le résultat d’une pratique dentaire restreinte se résumant à l’extraction des dents bien des gens ont remplacé leurs dents naturelles par des prothèses dentaires en plastique (dentiers). Beaucoup de nos patients(es) nous racontent comment ils ont été traumatisés(es) de cette expérience passée et pour cause!! Aurait-on, sincèrement, accepté le même traitement s’il avait été question de leurs doigts ou de leurs orteils? Une vilaine pratique passée a privé plusieurs personnes (20 à 30% de la population québécoise) de leurs dents naturelles et ainsi provoqué des changements physiques et psychologiques chez ces patients. Les conséquences négatives de l’extraction dentaire sont bien réelles et néfastes pour la santé en général.

Conséquences de l’extraction dentaire

La première conséquence de la perte des dents est la résorption osseuse. L’os des mâchoires se résorbe rapidement suite aux extractions des dents et cette résorption se stabilise à une perte de 0.5-1 mm par année par la suite. Cette perte osseuse à pour conséquence de changer la physionomie des patients(es). La masse musculaire du visage s’affaisse également car la base osseuse devient plus petite et la force de mastication est diminuée. Ils(elles) paraissent nécessairement plus vieux(vieilles) que leur âge réel. Psychologiquement, c’est nocif!!

Perte osseuse suite aux extractions dentaires et conséquences sur le visage

Cette perte osseuse doit nécessairement être remplacée par une augmentation de la grosseur de la prothèse (dentier). Cette prothèse laquelle, à prime abord, ne mastique pas aussi efficacement que des dents naturelles devient de plus en plus instable et provoque de plus en plus de blessures à la gencive. La friabilité de la gencive augmente car la qualité de celle-ci diminue tout autant que l’os. Cette instabilité et cette difficulté à mastiquer oblige le patient à avaler sans mastiquer ou à manger de la nourriture plus molle. Plusieurs patients(es) s’adaptent et ne s’aperçoivent pas qu’ils(elles) finissent par restreindre leur alimentation. L’apport en fibres, nutriments, vitamines et minéraux est de beaucoup diminué pour ces personnes. La santé des personnes qui ne peuvent broyer adéquatement leurs aliments est grandement affectée. Nous remarquons un plus grand nombre de problèmes gastro-intestinaux chez ces patients. La prise de médicaments devient donc nécessaire pour palier à la constipation, les brûlements d’estomac et le sentiment de lourdeur que peut provoquer cette situation. Les aliments qui ont une consistance plus molle ont souvent la caractéristique de contenir très peu de nutriments et d’augmenter notre masse corporelle par leur teneur élevée en gras et en sucre. Il est à noter que les risques de maladies cardiovasculaires sont plus élevés chez les gens ayant un régime restreint aux aliments de consistance molle et faibles en nutriments. La santé de l’articulation de la mâchoire (articulation temporo-mandibulaire) est aussi dépendante de la quantité et la qualité de la masse musculaire, de la masse osseuse et la situation dentaire du patient. Aucune articulation du corps ne peut fonctionner adéquatement sans sa masse musculaire, ses ligaments et ses attaches osseuses. C’est pourquoi on diagnostique souvent des troubles articulaires chez les porteurs(es) de prothèse dentaire.

Une technologie à la rescousse

Une solution simple peut s’offrir à la majorité des porteurs de prothèses dentaires: L’implant dentaire. Malheureusement, lorsque l’on parle d’implant dentaire, plusieurs patients(es) édenté(e)s se revoient revivre le traumatisme d’extraction qu’il(elles) ont vécu dans le passé. Ils(elles) me disent : « AAArgh, une vis dans l’os ça doit faire mal! Jamais! J’ai déjà passé par là et je ne veux plus revivre ça! » Il est bon alors de comprendre que la pose d’implant n’est surtout pas comme une extraction. L’extraction laisse une blessure, un trou, que le corps doit guérir. Souvent l’extraction se fait dans des conditions où le site opéré est infecté. Une chirurgie destructrice est souvent plus sensible pas la suite. Dans le système dent-os-gencive, se sont les dents qui sont le plus difficile à anesthésier (engourdir). Le système osseux est très peu sensible. L’implant lui-même ressemble à une vis mais c’est simplement pour en augmenter la surface de contact avec votre os. Il est fait de titane, un métal léger, hautement biocompatible. Il est grandement utilisé en médecine orthopédique pour le remplacement des articulations (hanche). La beauté de cette intervention c’est que l’os adore être en contact avec ce métal et qu’il va tout simplement s’agripper tout autour de l’implant. C’est pourquoi le corps réagit très peu à cette intervention et qu’elle est normalement très peu sensible. La prise de médicaments anti-inflammatoires vous permet de vaquer à vos activités régulières dès le lendemain. Tous mes patients (es) m’ont dit : « Wow! Si j’avais su je l’aurais fait faire avant ». Même les plus craintifs! Il n’est jamais trop tard ou on n’est jamais trop vieux pour avoir des implants. Au contraire, les implants stabiliseront votre prothèse et il sera beaucoup plus facile de manger même si la maladie vous afflige dans le futur. D’ailleurs bien se nourrir aide grandement à rester en santé plus longtemps. Évidemment, s’il est possible de faire la pose d’implants le plus tôt possible après les extractions dentaires vous stopperez la résorption osseuse et toutes ses conséquences même s’il s’agit d’une seule dent. De là l’importance de l’implant dans la vie d’un(e) édenté(e). Si vous prenez la décision de consulter pour faire stabiliser ou supporter vos prothèses par des implants, il est nécessaire d’avoir un bon suivi médical et d’avoir un bon examen de votre bouche chez votre dentiste. Ce dernier pourra vous diriger vers une personne compétente qui pourra prendre en main le traitement que vous choisirez ou qui convient à votre système masticatoire. Plusieurs concepts sont souvent publicisés dans les journaux locaux, via les médias sociaux ou la télévision et vendus comme un tout inclus ou une seule recette s’appliquant à tout le monde. Ces systèmes sont normalement attachés à une marque de commerce (MC) précise et ne peuvent, en principe, satisfaire tout le monde. Il est très important de comprendre que le corps humain est très complexe et diversifié et qu’il n’existe pas une seule solution. Prenez le temps de bien choisir un dentiste en qui vous avez confiance, qui pourra répondre à toutes vos questions et qui vous offrira plusieurs options. Il faudra aussi éclaircir avec votre praticien, qui posera les implants, qui fabriquera les nouvelles dents et qui fera le suivi par la suite quant à l’hygiène de vos implants. Il est avisé aussi de bien éclaircir dès le départ avec votre praticien, qui consulter en cas de problème car s’il y a plusieurs collaborateurs au projet, il pourrait être difficile de savoir de qui obtenir de l’aide. Assurez-vous que la personne qui fabriquera vos nouvelles dents sera le chef d’équipe et qu’il pourra vous offrir le service d’entretien annuel ou bisannuel que vos implants exigent. Il est aujourd’hui possible de trouver un centre dentaire offrant tous les services sous un même toit alors pourquoi avoir à visiter plusieurs endroits. Il est souvent plus facile d’avoir confiance en un seul praticien que de vivre le stress de visiter plusieurs endroits. Avoir confiance en son dentiste, c’est aussi avoir confiance en ses décisions quant à la santé de votre bouche et s’il décide de vous référer à un collègue pour ce beau projet soyez assuré qu’il sera toujours la personne ressource pour vous. Prendre la décision de remplacer ses dents peut sembler un projet coûteux au départ, mais soyez assuré que cela changera votre vie, votre plaisir de manger, de socialiser et que votre santé en sera grandement améliorée. Demander à n’importe quelle personne handicapée comment le remplacement d’un membre manquant peut changer une vie! C’est toute une chance d’avoir ce type de traitement disponible aujourd’hui.

le samedi 20 juin 2015

Article récents

7 conseils pour une bonne santé buccodentaire

1. Le sucre et l’acide L’alimentation joue un rôle important pour garder de belles dents saines. Le sucre nourrit les […]

le vendredi 07 avril 2017

Lire la suite

La santé buccodentaire et l’alimentation

Nous savons qu’une alimentation saine est au cœur d’une bonne santé générale. Pour la santé buccodentaire, il y a certains […]

le jeudi 19 janvier 2017

Lire la suite