Implants

Retour aux services

Un implant dentaire est une racine artificielle en titane que l’on insère dans l’os de la mâchoire en vue de remplacer une dent manquante. Une fois la minuscule tige fixée, une dent de remplacement, comme une couronne, peut être installée.

Les matériaux généralement utilisés en implantologie sont le titane, pour servir d’ancrage, et la céramique. Ces deux matières ont l’avantage de se comporter comme une racine naturelle pour le premier et comme l’émail pour le second.

Ils sont de plus biocompatibles, soit tolérés par l’organisme. Le rejet ou le risque de réaction allergique sont ainsi pratiquement nuls, ce qui diminue les complications postopératoires, déjà minimes.

À qui s’adresse l’implantologie ?

Une personne jouissant d’une bonne santé générale et bénéficiant d’une structure osseuse assez massive pour supporter l’implant présente les deux principaux critères. La santé buccale doit aussi être optimale. L’âge n’est donc pas un facteur décisionnel.

Dans l’éventualité où l’os de la mâchoire s’est affiné avec le temps, la prescription d’une greffe osseuse pour que l’installation d’implants devienne possible peut s’avérer nécessaire. Pour ce faire, le professionnel dentaire devra préalablement procéder à une évaluation bucco-dentaire et valider si cette intervention est réalisable.

Avantages liés à l’implant dentaire :

  • Maximise le confort
  • Optimise l’apparence (dentition qui semble naturelle)
  • Améliore l’élocution et la mastication
  • Simplifie grandement l’hygiène dentaire
  • Évite le vieillissement prématuré du visage

Les dents de remplacement

Selon le mode de vie du patient et ses objectifs, divers appareils prothétiques peuvent combler son besoin.

Ainsi, la couronne sert à remplacer une dent à la fois. Ceci étant, on peut en avoir plus d’une en bouche. Le pont fixe permet aussi de substituer une seule ou plusieurs dents.

La prothèse complète pour sa part peut être fixe ou amovible. Dans les deux cas, la dentition reste bien en place toute en procurant un confort, une fonctionnalité et un esthétisme incomparable.

L’implantologie représente une solution permanente et éprouvée pour le remplacement des dents manquantes. La tige de titane est solide, durable et peut demeurer en place et continuer à jouer son rôle pendant une vie entière, avec les soins appropriés.

Quelles sont les façons de procéder pour remplacer les dents?

L’implantologie peut s’appliquer de quatre (4) façons différentes. Ces options existent de manière à pouvoir s’adapter le mieux possible aux besoins et aux particularités présentées par chaque patient. Il est important de préciser également que ces possibilités permettent de répondre à tous les besoins, peu importe la ou les dents à substituer.

Lorsque la nécessité est de remplacer une seule dent, il suffit de fixer tout simplement une couronne, à l’implant installé en bouche. Pour remplacer au moins trois (3) dents consécutives, on utilisera la méthode du pont fixe, arrimé à deux (2) implants (ou plus). Toutes les couronnes seront alors rattachées les unes sur les autres. Le pont utilisé ici renvoie directement à l’image de celui que l’on connaît, c’est-à-dire celui sur lequel roulent les voitures : les piliers (implants) soutiennent le pavé sur lequel rouler (nouvelles couronnes installées).

Il peut aussi arriver de devoir remplacer toutes les dents. Les implants représentent, là encore, une excellente solution à envisager. À ce moment, deux (2) façons de procéder peuvent être utilisées.  C’est-à-dire qu’une prothèse amovible peut être mise en place. Elle serait alors soutenue par deux (2) à quatre (4) implants, selon la situation. Une prothèse fixe pourrait aussi être installée, mais celle-ci s’appuierait sur quatre (4) à huit (8) implants.

Quelles sont les étapes à suivre pour la pose d’implants?

La première étape demeure la consultation avec un dentiste ou un médecin spécialiste en médecine dentaire (chirurgien maxillofacial). Celui-ci effectue d’abord un examen buccal minutieux. La prise de radiographies (tête, cou, mâchoires) est aussi importante. Ces éléments constituent la base de l’analyse qui sera effectuée par le professionnel dentaire, celui-ci cherchant à déterminer si l’os du maxillaire est en assez bonne santé pour recevoir l’implant.

Si celui-ci est trop affaibli, une greffe osseuse pourrait être pratiquée, afin de rendre possible ensuite l’opération liée à l’implant. Selon le cas, une reconstruction des sinus pourrait également être à envisager.

Si l’os est en mesure de recevoir l’implant, le professionnel vous conviera alors à un premier rendez-vous, où il procèdera à l’opération. Celle-ci se déroulant sous anesthésie locale, il ira alors pratiquer une petite incision pour installer l’implant sous le tissu des gencives, à l’endroit préalablement déterminé.

Il faudra laisser tout le temps nécessaire à l’implant pour se fusionner à l’os de la mâchoire et ensuite s’ancrer solidement à la gencive. Ce processus, essentiel au bon déroulement des prochaines étapes, pourrait prendre plusieurs mois.

L’étape suivante consistera à aller installer l’attache, nommée « pilier », qui reliera l’implant à la nouvelle dent (selon les circonstances, elle pourrait être réalisée en même temps que l’opération pour l’installation de l’implant).

La dent de remplacement sera alors fabriquée en laboratoire, pour ensuite être mise en place sur le pilier préalablement installé. Des ajustements seront faits pour s’assurer que son positionnement sera optimal et permettra une occlusion parfaite. Ceci pourrait toutefois nécessiter quelques visites chez le spécialiste dentaire.